ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Admin le Mar 12 Fév - 12:51

Que pensez-vous de cette image :

De l'art contemporain ? Que nenni, une petite figurine cycladique du IIIème millénaire avant JC...Qui se trouve au Metropolitan Museum de New York. Moi, j'y reconnais une clarsach, ou presque: la caisse, sans doute creusée, le pilier courbe, et une console un peu curieuse, mais pourquoi pas ?
En tous cas, une harpe à pilier, donc pas de type égyptien ni africain...et le harpiste la tient comme nous, sur le côté droit.
Curieux, non ?
avatar
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://harpe-folk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Lutherie_isa le Mar 12 Fév - 20:35

Exceptionnelle cette photo
avatar
Lutherie_isa

Messages : 21
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  steven an telennour le Mar 12 Fév - 22:03

Ce n'est pas le seul exemple de harpe quadrangulaire en effet, je mettrai une photo quand j'aurai 5 mn.
avatar
steven an telennour

Messages : 77
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 61
Localisation : Calvados

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Admin le Mer 13 Fév - 10:50

Certes, mais ce que je trouve intéressant sur celle-ci, c'est justement qu'elle n'est pas vraiment quadrangulaire mais bien plutôt triangulaire ! On y voit même le pilier "avalé" en haut par une tête de serpent, ce qui rappelle vraiment des harpes beaucoup plus récentes, type "cithara anglica". D'ailleurs, tout ce qui touche à cette très ancienne culture des cyclades est très surprenant
avatar
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://harpe-folk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Admin le Lun 11 Mar - 9:20

En voilà une autre, même époque, même culture :
Source :Statuette de marbre de l'archipel des Cyclades, 2500 avant Jésus-Christ. J. Paul Getty Museum, Malibu, California.



Extraordinaire non ? Depuis quelques temps, grâce aux recherches de Leonardo Melis et d' Andrea Seki , j'ai compris que cette culture méditerranéenne, originaire de Mésopotamie, a migré ensuite vers le nord de l'Europe jusque vers la Scandinavie et les îles de l'ouest, Angleterre, Ecosse, Irlande; on a bien affaire à ce peuple "légendaire" des Tuatha Dé Danann, qui ont amené la harpe avec eux ...
avatar
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://harpe-folk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Admin le Jeu 14 Mar - 9:13

Et encore une :



Source :Harp Player, Badisches Landesmuseum, Karlsruhe, Germany, Inventory# B 864, marble, H 13,5 cm, W 5,7 cm, D 10,9 cm, cycladic figurine, bronze age, from the early cycladic II period, early spedos type, found in early 19. century in a grave on the greek island of Santorini, bought in 1840 by F. Maler in Italy, since 1853 in the collection of the Badisches Landesmuseum.

Ici on voit bien, malgré la casse, la forme triangulaire...Très proche donc de ce que nous connaissons.
Questions : Où se tendaient les cordes, combien, boyau ou métal...ça serai amusant d'en reconstituer une, pour essayer de comprendre et d'entendre ce que ça pouvait donner !
avatar
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://harpe-folk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Admin le Jeu 14 Mar - 9:32

Dans le genre "reconstitution historique" la harpiste japonaise Tomoko Sugawara joue,sur une harpe "sumérienne" à cordes métal, une musique du plus bel effet: "along the silk road" :c'est ici.
avatar
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://harpe-folk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Valérie Patte le Jeu 21 Mar - 11:00

Tout est à imaginer!
merci de partager ces documents avec nous.
En observant ces sculptures, on voit que le harpiste tient systématiquement l'extrémité de la harpe en son centre.
Et si cette partie était un peu souple, et permettait au harpiste de jouer sur la hauteur des notes en la tirant vers lui?
ce qui donnerait un effet un peu similaire à un bend de guitare?
J'imagine des cordes très molles,en boyau, et des sons un peu comme la begenna (mais moins graves, étant donné la taille de la harpe)

Enregistrements à la Begenna, qui se joue toujours:
http://www.youtube.com/watch?v=GV6gPW9uTmg
http://www.youtube.com/watch?v=8ZBqBnuRlBQ
Cette musique est de toute beauté!
un petit lien wiki sur la begenna
http://en.wikipedia.org/wiki/Begena
avatar
Valérie Patte

Messages : 44
Date d'inscription : 25/01/2013
Age : 36
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://lilimonogatari.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Admin le Ven 22 Mar - 9:00

Tout cela est superbe, merci ! Bien possible, en effet, que le pilier de la harpe cycladique ait pu servir à obtenir un effet "guitare hawaienne". A en juger par les proportions de ces instruments, je pense aussi que les sons devaient être assez graves, genre Begenna , sur des cordes boyau peu tendues et accrochées par des anneaux de cuir, système décrit par Homère une vingtaine de siècles plus tard...
avatar
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://harpe-folk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  steven an telennour le Ven 22 Mar - 22:08

Tout ceci est très intéressant. Vu la structure, j'imagine en effet que les cordes ne pouvaient pas être très tendues, mais avec le climat sec de ces pays, ça sonne bien.
Je ne connaissais pas ces instruments, c'est vraiment une découverte intéressante.
avatar
steven an telennour

Messages : 77
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 61
Localisation : Calvados

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Admin le Mer 3 Avr - 17:52

Dans le dernier n° de "Telenn Din", le bulletin édité par la Maison de la Harpe, un excellent article d'Andrea Seki sur les origines de la harpe en occident : même s'il préfère parler de la sardaigne que des cyclades, il s'agit bien de la même culture, qui a migré vers le nord avec la harpe (et la lyre) dans ses bagages...

LES PEUPLES DE LA MER SHARDANA ET L'ORIGINE DE LA HARPE CELTIQUE :

Comme chacun sait, les documents historiques concernant les origines de la harpe celtique, connus à ce jour, proviennent des bas-reliefs irlandais et écossais sur lesquels on peut voir, aussi bien les premières harpes triangulaires apparues en Europe et ayant appartenu au mystérieux Peuple des Pictes en Écosse, que d'autres représentations anciennes de harpes archaïques ayant une forme rectangulaire, classées comme lyres, que nous trouvons gravées à l'intérieur de croix celtiques en pierre, dont les plus importantes sont la Croix de Castledermot et de Ullard (IXème siècle environ) en Irlande, ainsi que celles de l'île Iona en Écosse.
Et si nous voulons trouver les premiers témoignages écrits concernant l'origine de la tradition
et de la pratique de la harpe en Irlande, il faut aller les chercher dans les textes des
grands cycles mythologiques irlandais transcrits par les moines au cours du Haut Moyen-âge
et particulièrement dans le «cycle des invasions».
Ces écrits remontent à des récits beaucoup plus anciens qui s'étaient transmis oralement de
génération en génération et qui nous révèlent clairement comment le peuple mythique des
Tuatha de Danan arriva avec ses bateaux et colonisa l'ancienne Irlande, y apportant la somme
de ses connaissances. Les Tuatha de Danan apportèrent en effet l'agriculture, la navigation,
l'astronomie, la métallurgie, la magie, leurs cultes, la musique etc. Toutes ces connaissances,
étaient tellement avancées pour l'époque, que les peuples autochtones considérèrent
les Tuatha de Danan comme étant les égaux des divinités. Ces textes nous racontent
comment les peuples de Danan arrivèrent des terres du Nord, traversèrent la mer jusqu'aux
côtes d'Irlande apportant avec eux leurs harpes magiques.
Ces peuples, qu'il y a peu de temps encore, avaient été relégués par les académiciens
au rang de peuples mythiques, étaient en réalité de vrais peuples qui, nous le savons
aujourd'hui, appartenaient à la grande confédération des Peuples de la Mer, le plus
grand rassemblement d'anciennes tribus qui faisaient partie de la même civilisation et
de la même culture (du bronze) et qui divisées en différentes ethnies étaient cependant
réunies par les mêmes traditions et le même culte de la Grande Déesse Mère.
Cette divinité féminine, prit en effet, des noms différents comme : Dana ou Dona, Danu
ou Demetra, Diana... selon son lieu d'origine. Qui étaient donc, les Tuatha de Danan et
d'où provenaient-ils?
Au cours de ces 30-40 dernières années, divers scientifiques ont redécouvert et identifié
à travers de nombreuses sources, documents, toponymes et autres, des traces innombrables
qui leur ont permis de reconstituer l'histoire et le parcours des Peuples de la Mer. Parmi ces scientifiques, le plus accrédité de nos jours, est le chercheur et historien sarde Leonardo Melis.
La Sardaigne fut en effet le plus grand établissement en Méditerranée d'une des plus importantes tribus de la confédération des Peuples de le Mer, à la fin du néolithique (2300-2000 av. J-C environ), les Shardana (Sher-Dan = princes de Dan), qui lui donnèrent leur nom. Aujourd'hui, on retrouve le toponyme de cette tribu dans toute l'Europe : de la Méditerranée à la Scandinavie, de l'Anatolie et la Mésopotamie à l'Afrique du Nord et l’Égypte et dans les terres des peuples sémites.
Les Tuatha de Danan ont été reconnus comme étant les Danaens (Danaï) dont Leonardo Melis a retrouvé de nombreuses traces et identifié le parcours qui, de la Mésopotamie, les a conduits à la colonisation de l'Europe, de la Scandinavie, jusqu'à l’Écosse, l'Irlande et d'autres pays de culture celte, parmi lesquels, la Bretagne, la Galice, le pays de Galles etc. (Les peuples de Don, Dan...).
Les premières harpes rectangulaires irlandaises, pourraient-elles être, par conséquent, ces mêmes harpes ou lyres apportées par les Danaens, comme nous le racontent les mythologies irlandaises? Jusqu'à ce jour, mis à part les mythes, cette hypothèse ne semblait pas être étayée par des preuves historiques certaines qui auraient pu en confirmer la véracité ; mais, comme il arrive souvent, les mythes se révèlent parfois des récits d'évènements plus anciens.
Le fait est, qu'en 2006, au cours d'une de mes recherches, effectuée au moment où je rédigeais mon livre/cd : «La Harpe Celtique du Sidhe», je remarquai l'existence d'une pièce archéologique qui représente un témoignage réel et irréfutable de l'utilisation que faisaient les Peuples de la Mer, d'un type de harpe rectangulaire tout à fait semblable - si ce n'est identique - à celle des croix celtiques de Castledermot et de Ullard. Cette tribu, appartenant aux Peules de la Mer, est incontestablement celle des Shardana en Sardaigne.
En effet, au milieu de la riche et splendide collection de statuettes de l'âge du bronze que l'on appelle «Bronzetti Sardi», exposée au musée de Cagliari, et où sont représentés les personnages du peuple Shardana, (parmi lesquels des prêtres, des guerriers, des musiciens...), j'ai trouvé à ma grande surprise, un petit bronze représentant un harpiste, daté de 2000 -1500 av. J-C.
Je fus fortement impressionné par ce harpiste Shardana. Je pensai immédiatement à la grande ressemblance, qu'il y avait entre ce dernier et les bas-reliefs présents sur les croix celtiques d'Irlande et d’Écosse, y compris dans sa posture, tant et si bien que je mis sa photo dans mon livre (paru en 2007) où déjà, j'émettais l'hypothèse qu'il pouvait y avoir une relation entre ce harpiste des Peuples de la Mer et les écrits concernant les harpistes des «mythiques» Tuatha irlandais. Cependant, je ne pensais pas que cette pièce archéologique pouvait être le témoignage d'une pièce manquante à l'intérieur d'un puzzle représentant un cadre beaucoup plus vaste, un cadre qui concerne les origines de la pratique de la Harpe en Europe et les origines de la Harpe celtique elle même.
A l'heure actuelle, le harpiste sarde (qui ressemble plutôt à une femme), représente en effet, après la statuette en marbre des Cyclades, daté de 2400 av, J-C environ , la plus ancienne pièce archéologique existant en Occident d'un joueur ou d'une joueuse de harpe. Il est intéressant de remarquer que la civilisation des Cyclades est aussi liée au culte de la déesse Mère et que ses us et coutumes semblent être les mêmes que ceux
des Peuples de la Mer.
Cependant, ce n'est qu'en évoquant récemment ce sujet avec le harpeur Myrdhin et Leonardo Melis lui-même, que je me suis rendu compte que personne jusqu'à présent, n'avait fait le rapprochement entre le
petit Bronze Sarde, les lyres rectangulaires irlandaises et les cycles mythologiques concernant le Tuatha de Danan. J'ai eu par conséquent, la confirmation que la redécouverte de ce lien historique, culturel et musical, représente aujourd'hui une preuve et un élément nouveau digne d'être pris en considération. Un élément qui, selon moi, complète bien un cadre encore flou concernant les origines de la harpe celtique. Le petit bronze du harpiste Sarde, entre autres, n'a été mentionné jusqu'à ce jour, par aucun des textes archéo-musicaux majeurs, et à notre connaissance, il ne figure pas non plus parmi les pièces de référence concernant les origines de la pratique de la harpe en Europe ; bien qu'étant le deuxième élément parmi les plus anciens que l'on ait retrouvé en Europe, il n'est pas présent non plus dans les textes mineurs que j'ai pu analyser au cours des recherches
que j'ai effectuées en compagnie d'autres amis musiciens (y compris dans tout le matériel se trouvant sur internet).
C'est donc à partir de là, que sont nés, mon intérêt et mon désir de divulguer cette redécouverte dans cet article (qui mériterait par ailleurs d'être approfondi), afin de la partager avec les nombreux passionnés de la harpe celtique, de son aventureuse histoire et de son origine. Il est clair en effet, que de toutes ces informations, nous pouvons déduire que les Peuples de la Mer (Shardana, Danaens, et autres) pourraient être les vrais porteurs de la tradition millénaire de la harpe en Occident.
Ces pages légendaires d'un mythe pourraient elles se révéler encore une fois une vérité historique ?!

Texte d’Andrea Seki
Traduit de l'Italien par Raffaelina Putzu Tarry.
Repris ici avec l'aimable autorisation de l'auteur.

avatar
Admin
Admin

Messages : 146
Date d'inscription : 25/01/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://harpe-folk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  steven an telennour le Mer 3 Avr - 19:22

Hyper intéressant, et super plausible...
avatar
steven an telennour

Messages : 77
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 61
Localisation : Calvados

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Invité le Mer 11 Déc - 15:27

Nouvelle ici, et nouvelle modeste étudiante harpiste, j'apprends j'apprends... et je suis contente, c'est passionnant! Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  steven an telennour le Mer 11 Déc - 17:08

Bienvenue Caragh
avatar
steven an telennour

Messages : 77
Date d'inscription : 29/01/2013
Age : 61
Localisation : Calvados

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ANTIQUITE DE LA CLARSACH

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum